mardi 10 avril 2012

Le MNLA libère la terre et les islamistes sèment la terreur.

Nous constatons ces derniers jours que les différents groupes islamiste que les gouvernement terroriste maliens et son allié algérien nous ont laissé sur notre cher territoire azawadien, ont beaucoup profité de la situation instable pour gagner un coup médiatique, oui seulement un coup médiatique et, rien autre que ça! C'est vrai que certains de ces groupe ont participé aux combats qui ont opposé les révolutionnaires touaregs de MNLA (mouvement national de libération de l'Azawad) et le gouvernement malien soutenu par les américains les français et des miliciens africains notamment sénégalais. Et le seul groupe groupe qui a combattu au côté du MNLA c'est le groupe touaregs et, salafiste "Ansar dine" ce groupe  a participé aux batailles "d'Aguelhoc", "tessalit" et, "Kidal", et, il n'ont exprimé leurs objectifs qu'après la bataille de "tessalit", sachant que ce groupe arrive toujours en retard, alors qu'ils n'ont jamais participé à aucune bataille ni dans la région de Tin-bouctou (Tombouctou), ni dans la région de Gao. Mais qu'est-il ce groupe et, quels sont ses objectifs? Une question si difficile à répondre qu'elle rend la réponse obscure et, presque impossible! Mais nous essayons de répondre à cette questions dans les lignes suivantes.

Le groupe "Ansar dine" se dit salafiste, mais aussi jihadiste. Et, être salafiste sa veut dire tout simplement la pratique d'un islam traditionnel non modéré, et le mot vient de "Salaf" qui veut dire en arabe "Ancêtre"  ou "ancien ancêtre", et ici il s'agit de prophète "Mahomet" et ses amis "Al-khoulafa".
 Alors qu'être un jihadiste ça veut dire imposé la religion islamique aux autre par la force et, le mot vient de terme arabe "Jihad" qui signifie la guerre sainte.

Et la raison qui nous pousse à dire les objectifs de ce groupe (Ansar Dine) sont obscurs, sont multiples et, nombreuses.
-Le groupe n'a jamais revendiqué l'application de la "charya" (la loi islamique) au Mali, ni en Azawad.  Alors pourquoi le groupe n'a pas apparu que lorsque les azawadiens ont revendiqué l'indépendance de leur région, l'Azawad? Sans doute que  la réponse n'existe que dans la question elle-même! Si non pourquoi on attend le moment où les gens ont décidé de libérer leur territoire "l'Azawad", pour venir avec des revendication qui ne seront jamais les grandes puissance, des revendication qui ne font que discréditer l'Azawad et, ses habitants? Je pense que cette question n'est qu'une réponse à la précédente.

Et pourtant ce groupe qui exprime qui exprime qu'il veuille appliquer la ch "chrya" sur tout le territoire du Mali, n'a jamais traverser la frontière Azawad-Mali pour tenter d'appliquer la loi islamique au sud, malgré l'état critique dont se trouve l'armée malienne, ce qui nous apporte aussi une réponse à nos questions précédente..

Nous observons que les groupes islamiste ont suspendu leurs activités terroriste,dès que le MNLA a annoncé un cessez le feu, les groupes islamistes  ils n'ont jamais essayer de traverser vers le sud, et, ils multiplient leurs activité dans la régions libérer par le MNLA, et surtout dans le grandes ville à forte agglomération  là où ils peuvent gagner des grands coups médiatiques.

Mais ce qui est plus étonnant c'est de voir un mouvement terroristes, qui n'a participé a aucune bataille revendique le contrôle de l'Azawad. Comme le mouvement unicité et jihad en Afrique de l'ouest (MUJAO).
Heureusement la plus part de ces groupe sont constitué généralement des étrangers, notamment des mauritaniens, des nigérians de maliens(sudistes)  et, des algériens.

Tendit que le MNLA defend et, protège les frontières de l'Azawad menacées par l'armée malienne, CEDAO (communauté des états de l'Afrique de l'ouest) et leurs alliés, les islamiste profitent de la situation instable pour renforcer leur présence dans le grande ville pour terroriser , effrayer les habitants  et, réaliser leurs agendas politique en permettant aux ennemis de touaregs de faire l'amalgame. ce qui met le MNLA entre deux feux  celui du CEDAO et, ses alliés et celui des islamistes.