mardi 5 juin 2012

L'Algérie le plus grand exportateur de terrorisme

En Algérie le terrorisme ne manque le pays en a assez, et l'Algérie est  prête de l'exporter par tout dans le monde, ce qui signifie que l'Azawad n'a pas la chance car c'est le voisin de ce pays libérer de la colonisation turques, et créé par les français, après avoir endiguer les grandes confédération touarègues de l'Ahaggar, et de l'Azdjer, en donnant leurs territoires aux arabisés qui étaient hier les esclaves de turques.

Aujourd'hui l'Algérie exporte toute les marques de terrorisme: Al-Qaïda au Maghreb islamique (aqmi), le groupe salafiste pour la prédication et la guerre (GSPC). Et aujourd'hui il semble que l'Algérie a créé un nouveau marque terroriste "Ansar Al-dine" destiné a nuire l'Azawad, et le bien être des azawadien. Car l'Algérie sait bien que l'existence de l'Azawad ne passera pas sans conséquences néfastes sur ses frontières dessinées pas les français. Et pourtant son nom aussi qui n'est que le nom d'un village berbère qui fut généralisé par les français sur tout le territoire qu'on appelle aujourd'hui l'Algérien et dont 80% c'est la propriété de touaregs. Et comme le Mali a besoin de ce terrorisme fabriqué en Algérie, l'état malien n'hésite d'importé ce terrorisme, qui lui sert à faire l'amalgame avec le problème touareg qui persiste depuis la colonisation française, ainsi nous avons observez que les terroristes étaient toujours le-bien-venu lorsque  l'Azawad était sous la domination malienne.

l'Algérie veut montrer les touaregs comme des islamistes radicaux, sachant que les touaregs n'ont jamais connu l'islam salafiste, et si l'Algérie a réussi dans certains mesures à réaliser ses agendas car il a trouvé des touaregs qui ne sont concerné que par leurs poches, et qui sont sont prêts à livrer leurs âmes contre quelques sommes d'argent, ces traitres connu par leur collaboration    avec le gouvernement terroriste du Mali. Mais ces traitres qui ont trahit leur peuple, le Mali leur tribu (et non pas tribus car il sont presque tous de la même tribu), rien ne peut nous assurer qu'il ne trahirons pas l'Algérie, Al-Qaïda et tous les islamistes, comme ils l'ont fait avec leur peuple et, comme ils l'ont fait avec le Mali, tandis que ces traitres ils n'ont aucune objectifs

dimanche 3 juin 2012

Notre culture notre langue.....sont des choses non négociables

Nous appelons tous les jeunes touaregs à prendre leur distance avec le MNLA s'il continue  de négocier avec les terroristes d'Al-ansar Al-ddine ( ansar dine), qui ne sont que la main droite de terroristes algériens, mauritanien, et nigérians qui les utilisent pour faire passer leurs agendats. Nous ne connaissons pas  la différence entre Aqlmi (Al-Qaïda  au Maghreb Islamique) et, les éléments "D'Ansar Al-dine", chacun de ces groupe est un mouvement islamistes terroristes, Alors où est la différence? comment peut-on négocier avec  avec Al-ansar Al-ddine et, même temps, dire qu'on est contre Aqmi.
Notre identité notre culture sont des choses non négociables. Nous n'accepterons pas aussi ni le français ni l'Arabe comme langue officielle, la langue officielle ne sera aucune autre que la tamasheq. Aujourd'hui notre langue et notre culture sont menacé plus que jamais ne l'étaient.La raison pour laquelle nous lançons un appel à tous les jeunes touaregs de créer un nouveau mouvement pour défendre leurs culture et, leur langue. Ainsi nous n'accepterons pas aucune loi qui n'est pas fonder sur la culture (traditions et coutumes) touarègue.

Notre culture est plus chère que la terre,  et l'Azawad doit exister avec la culture de ces citoyens et non pas la culture de l'Arabie saoudite ou de Qatar. Et sachiez que si nous ne défendons notre culture personne le défendra  à notre place. Et personne ne fera la guerre pour le bien être de notre peuple. Le MNLA est trompé s'il pense qu'il puisse gagner la faveur de gens avec les mensonges; hier il a promit de chasser les terroriste aujourd'hui il négocie avec eux, en signant un accorde qui consiste à appliquer la "Chariy" en Azawad, sans consulter ni son état-major  ni son bureau politique. Nous savons qu'il y a des gens proche d'Iyad Ag Ghali, et ce sont eux  qui ont signé ce protocole avec le mouvement terroriste "Ansar Al-dine". La raison pour laquelle le MNLA doit éloigner tous ces membres proche des terroristes.

La meilleur chose que faire le MNLA aujourd'hui c'est l'annonce d'une rupture définitive avec les terroristes d'Ansar Al-dine et leurs alliés d'Al-Qaïda. Il faut que le MNLA sache qu'il ne peut pas jouer avec les cerveau des gens.