dimanche 16 décembre 2012

Après la vente de l'Azawad la négociation de postes!

Les hypocrites traîtres qui ont vendu vendu l'Azwad à l'Algérie Qatar est l'Arabie-Saoudite sont entrain
aujourd'hui de négocier leurs postes dans le prochain état malien. Les jeune azawadien ne doivent rien
attendre de ces encombrants, et il doivent continuer la lutte pour TOUMAST et, pour l'Azawad, et non
pas pour le MNLA. L'Azawad est un réalité déjà existante et personne ne peut l'ignorer. Ce que les hypocrites ont fait à Tombouctou, à Gao, et Ménaka est une pure trahison que les touaregs n'oublieront jamais. C'est que les armes et, les moyens sont aujourd'hui dans les mains de ces hypocrites. Mais les touaregs doivent tous faire  pour acquérire les armes afin de continuer la lutte

Aujourd'hui ce n'est pas l'Azawad qui est mis en cause mais surtout notre culture et, notre identité par
ces hypocrites qui ont surfer sur les revendications touarègue pour atteindre leurs propres objectifs qui
ne sont autre que remplir leurs poches.Il fut que les touaregs sache que la libération de l'Azawad est une
mission noble qui ne peut être confiée à des hypocrites ni des bandits qui se cachent derrière leurs barbes
pour préparer le terrain à leurs activité mafiées.

Tout jeune touareg qui veut protéger son image n'a que prendre ces distance avec le MNLA, et continuer la
la lutte pour toumast et pour l'Azawad, car les responsables de ce mouvement  ont prouvé avec leurs actes qu'il ne sont ni pour la libération de l'Azawad ni pour le bien-être de son peuple. Car cela ne se fait ni au moyen de mensonges ni au moyen de collaboration avec le terroristes "Ansar  Al-din", qui ne sont qu'un groupuscule manipuler par les ennemis de touaregs; qui sont l'Algérie le Mali , et le Niger.

L'Azawad sera libre sans les hypocrites mercenaires  qui se cachent derrière les revendications touarègues
et sans les bandits trafiquants de drogue qui se cachent derrière leurs barbes.


Vive TOUMAST, et vive l'Azawad.