lundi 18 mars 2013

Terrorisme et trafque de drogue actvités confiées aux arabes en Azawad.

Le gouvernement terroriste du Mali et ses alliés; l'Algérie et le Niger qui
n'ont aucun ennemi autre que l'identité touarègue, ont confié tous les activités criminelles
aux arabes azawadiens, algériens, nigériens et, mauritaniens.
Et ces milices tantôt s'expriment sous le nom d'Aqmi (Alqaïda au Maghreb
islamique) tantôt sous le nom MOUJAO (Mouvement Unicité et Jihad en Afrique e
l'Ouest) ou encore sous le nom MAA (Mouvement Arabe de l'Azawad)


L'état nigérien a commencé d'adapté cette  stratégie jouer par le Mali et,
l'Algérie en Azawad. Le gouvernement nigérien a créé des milices arabes dans
 les massifs de l'Aïr (au nord) et, en Azawagh (à l'ouest), pour se préparer à un
probable soulèvement touareg. Et sans doute que ses milices seront  activées
sous le nom des islamistes et, sans doute aussi que ce sont les pays arabes
l'Algérie, le Qatar, et l'Arabie Saoudite qui vont prendre la charge de financer
ces milices afin d’occulter le vrai problème qui n'est que le problème touareg.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire