lundi 22 avril 2013

Commission réconciliation et dialogue poudre dans les yeux

Ce dernière initiative malienne qui consiste à créer une commission baptisée
"la commission réconciliation  et dialogue". Et qui est constitué essentiellement
des hommes politiques azawadien et maliens corompues, ne peut être jamais
une solution au problème qui oppose l'Azawad au Mali.

La réconciliation et le dialogue sont incompréhensible au moment où l'armée
malienne ou plutôt le soldatesques maliens sont entrain d'égorger et massacrer
la population touarègue, sur leur propre territoire (l'Azawad). Tout dialogue ou
réconciliation ne peut être qu'après le retrait totale l'armée terroriste du Mali
de tout le territoire de l'Azawad. Et ce dialogue devrait être entre des représentants
crédibles pour les azawadiens et les maliens; des représentants crédibles de tous les
régions de l'Azawad: Tomboutcou, Gao, Kidal. Et le Mali devrait  présenter par un
un gouvernement crédible; et non pas un gouvernement insérer par la CEDEAO et la
France, ce qui ne peut exister qu'après les élections de juillet 2013. Et les Azawad,
doivent eux aussi élire leurs propres représentants, créer leurs propres parties politiques.
 organiser des élections en Azawad.
 Et ils ne doivent en aucun cas participer aux élections malienne.
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire