jeudi 5 mars 2015

Vers un accords de calité "made in Algérie"



Il s'agit d'une fable écrite par l'Algérie et, jouée par le Mali et ses milices afin de cacher l'échec de la médiation algérienne, et contourner les revendications du peuple de l'Azawad. Nous pouvons observer facilement que l'Algérie pousse la CMA (la coordination de mouvement de l'Azawad) à faire des concessions sans limites alors que le Mali fait des surenchères sans limites . Ce qui veut dire que cet accord est d'une qualité : "made in Algérie" comme les précédents des années 1990 et 2006. Pour exprimer son rejet à ce projet d'accord la population azawadinne a manifesté dans plusieurs villes.