jeudi 16 août 2012

L'Azawad une réalité qui dépasse les ex-colonnes françaises.

L'indépendance de l'Azawad est loin d'être négociable, tout d'abord parce que l'Azawad est une réalité existante, car l'Azawad est un peuple, une culture, et une histoire. Ce qui est loin d'être le cas d'ex-colonnes françaises, à savoir l'Algérie le Mali le Niger...
Aujourd'hui la communauté touarègue est détermine plus que jamais de mettre fin à l'occupation de ces états créés par la colonisation, ces états qui ont la terre touarègue et, qui affament et, massacre les touaregs durant plusieurs décennies. L'Azawad sera libre mais pas seulement l'Azawad tous les territoires touaregs les seront l'un près l'autre.


Aucun groupe ou individu n'a le droit de renoncer à l'indépendance de l'Azawad, cet indépendance qui a été arraché grâce au labeur acharné des jeunes touaregs qui ont sacrifié leurs vies pour à cette objectif si très cher que personne ne peut le donné gratuitement aux terroristes algériens et maliens, et si cette chose est faite
nous sommes sûr que les jeunes touaregs sont capable d'annoncé cette indépendance de nouveau.

Les touaregs ne peuvent les otages de frontières dessinées par les étrangers sous prétexte de l'intangibilité de frontières. Le Mali, l'Algérie et, le Niger sont des états terroristes illégitimes tout comme leurs gouvernements et leurs frontières, des qui collaborent avec les terroristes, affament et terrorisent leurs peuples. Ça c'est la moindre de  choses qu'on peut dire des ces états.  Ainsi la communauté des état d'Afrique de l'ouest (CDEAO), doivent arrêter leur folie qui consiste à accompagner l'armée malienne dans sa mission de la reconquête du nord, comme ces pays annoncent chaque fois dans leurs discours. Cette reconquête impossible ne sera jamais une réalité. Le pays de la CDEAO même s'ils réussiront à nous amener l'armée malienne, nous la chasserons de nouveau.